Expérience de la lettre perdue de Milgram

L’expérience de la lettre perdu de Milgram

Les expériences de psychologie sociale classique sont largement utilisées pour mettre en lumière les éléments clés des comportements agressifs, des préjugés, et de la stéréotypie. Les préjugés sur les groupes sociaux se manifestent par l’attitude défavorable des gens envers un groupe social particulier.

L’expérience de la lettre perdue de Stanley Milgram expose ce préjugé envers un groupe social et ses membres.

Problème de recherche

L’expérience de lettre perdue de Stanley Milgram est une technique que Milgram a conçue pour examiner le préjugé envers les groupes socialement indésirables. Milgram a développé ceci pour mesurer et découvrir comment les gens peuvent porter assistance à des étrangers qui ne sont pas présents, ainsi que leurs attitudes à l’égard de différents groupes.

Méthodologie

Milgram a dispersé 400 enveloppes scellées, timbrées, et auto-adressées dans des lieux publics. Les «lettres perdues» étaient adressées à diverses entités,incluant des personnes comme M. Walter Carnap, des organisations favorables, telles que des instituts de recherche médicale, et d’autres, comme ses amis du Parti Communiste et des amis du Parti Nazi. Une centaine d’enveloppes a été adressée à chacun de ces groupes.

Les enveloppes contenant vraisemblablement des lettres ou des dons sont «perdues» dans toute la zone désignée, mais néanmoins abandonnées. Elles sont  dispersées dans les rues, sous des essuie-glaces de voiture, dans des cabines téléphoniques, et dans des magasins. Ceux qui trouvaient une lettre pouvaient la poster, l’ignorer ou même la détruire.

Résultats

Étant donné que le taux de retour est l’objet de l’étude de Milgram, il a été constaté que plus de personnes ont envoyé les lettres adressées aux groupes socialement souhaitables, y compris celles de l’institut de recherche médicale et la lettre personnelle, que celles adressées aux groupes socialement indésirables comme le Parti Nazi et le Parti Communiste.

Les centres de recherche médicale ont eu un taux de retour de 72%, la lettre personnelle 71%, et il était seulement de 25% pour les amis du Parti Nazi et les amis du Parti Communiste. La plupart des lettres pour les amis du Parti Nazi et les amis du Parti Communiste n’ont jamais été revues.

Un résultat intéressant de l’expérience de Milgram est que 40% des lettres adressées au Parti communiste, 32% de celles pour le Parti Nazi, 25% des lettres de l’institut de recherche médicale et 10% des lettres à Walter Carnap avaient été ouvertes.

Conclusion

Les résultats de l’expérience suggèrent qu’il existe un préjugé entre différents groupes sociaux. L’expérience est significative, car elle permet aux préjugés d’être étudiés par le biais d’une tâche quotidienne, où les gens ne se rendent pas compte que leurs préjugés sont examinés, ce qui la rend plus valable et plus fiable.

Les préjugés et les stéréotypes sur les groupes sociaux sont en fait difficiles à évaluer en raison de la désirabilité sociale, et du fait que les gens ne sont généralement pas disposés à partager, à exprimer, ou même à reconnaître leurs opinions discriminatoires sur d’autres groupes sociaux.

L’expérience de la Lettre Perdue de Milgram permet une évaluation et une appréciation faciles du phénomène de préjugé sur les groupes sociaux, en cachant la motivation derrière la lettre perdue. Cette technique a été utilisée pour prédire l’élection de Johnson-Goldwater. À ce jour, cette technique est devenue largement utilisée comme mesure non réactive des attitudes sociétales.

 

Traduit de explorable.com