↑ Revenir à Un peu de culture ?

Expériences de psychologie sociale

Pour apprendre à être libre il faut d’abord nous comprendre nous même, ce que nous sommes en tant qu’animal sociale.
Nous ne sommes pas ici dans la connaissance de soi-même mais des humains de manière générale.
(nota bene : Nous reprenons ici la présentation du site « explorable.com » qui a fait un très bonne indexation des importantes expériences que nous avons ci-dessous)

 

23 Expériences de psychologie sociale

 

Les expériences de psychologie sociale peuvent expliquer de quelle façon les pensées, les sentiments et les comportements sont influencés par la présence des autres.

Typiquement, les études de psychologie sociale étudient comment le comportement d’un individu influence le comportement ou les états internes d’un groupe, tels que l’attitude ou l’image de soi.

(1) Obéissance à l’autorité

« Je ne faisais que suivre les ordres »

Défense juridique d’un dirigeant nazi au procès de Nuremberg après la seconde guerre mondiale

Après la seconde guerre mondiale, des scientifiques ont cherché à comprendre comment des individus ont pu suivre des ordres horribles et criminels. L’expérience de Stanley Milgram a montré que n’importe quelle population ordinaire suivrait les ordres, même si ils nuient à d’autres personnes. Ce n’était pas un phénomène uniquement allemand comme beaucoup le pensaient.

un exemple de patient testé:

(2) Expérience de la lettre perdue de Milgram

Les expériences de psychologie sociale classiques sont utilisées fréquemment pour découvrir les éléments clés des comportements agressifs, des préjugés et des stéréotypes. Les préjugés envers les groupes sociaux se manifestent dans l’attitude défavorable des gens à l’égard d’un groupe social particulier. L’expérience de la lettre perdue de Stanley Milgram explique ce comportement plus en détail.

 

(3) Obéissance à un rôle – Déshumanisation

L’épisode de la prison d’Abou Ghraib était encore un exemple de la puissance des rôles prédéfinis. L’expérience de la prison de Stanford de Philip Zimbardo a démontré que nos expectatives vis-à-vis des rôles ont un effet puissant.

(4) Conformité

Solomon Asch a voulu tester à quel degré les gens sont influencés par l’opinion des autres dans l’expérience de conformité de Asch.

(5) Apprentissage du rôle d’observation

Les comportementalistes ont dominé la psychologie pendant longtemps. Ils ont axé leurs recherches sur le fait que les individus apprennent par des tentatives et des échecs. Albert Bandura pensait que les humains étaient bien plus que des « machines à apprendre ». Il pensait que nous apprenons à partir de modèles de rôles, ce qui a lancé la théorie cognitive sociale de Bandura. Tout a commencé avec l’expérience de la poupée Bobo.

(6) Comportement d’entraide – Bon Samaritain

Si vous connaissez l’histoire du bon Samaritain, vous vous demandez sûrement pourquoi le Samaritain a aidé l’étranger, et pourquoi ce dernier ne s’est-il pas fait aidé par le prêtre ou le lévite? L’expérience du bon Samaritain explore les raisons de ne pas se montrer altruiste.

(7) Expérience de la dissonance cognitive

L’expérience de la dissonance cognitive de Leon Festinger suppose que les gens ont des points de vue différents sur leur monde et teste ce qui se produit quand les points de vue ne correspondent pas. Voir aussi l’article approfondi sur l’expérience de la dissonance cognitive.

(8) Effet du spectateur

La réalisation de l’expérience de l’apathie du spectateur a été motivée par l’assassinat très médiatisé de Kitty Genovese la même année.

(9 et 10) Groupes et influence sur l’opinion

L’expérience classique de psychologie sociale de Sherif nommée expérience de la caverne des voleurs traitait des relations à l’intérieur et à l’extérieur des groupe et des relations intergroupes.

L’expérience du jugement social a été conçue pour découvrir le processus interne du jugement porté par un individu et de la discrimination intergroupe, la facilité avec laquelle les gens forment des groupes et à quel degré les membres d’un groupe favorisent les leurs et discriminent les autres.

(11) Effet de Halo

L’effet de halo a été démontré par l’expérience de Nisbett et Wilson. Il concerne la situation des célébrités d’Hollywood; les gens supposent qu’étant donné que ces gens sont physiquement attrayants, il s’ensuit qu’ils sont intelligents, amicaux et ont une bonne appréciation des choses. Ceci s’applique également aux autres personnes célèbres comme les politiciens.

(12) Expérience du rebond du rêve de Wegner

Selon les études, les pensées refoulées peuvent resurgir ou se manifester plus tard sous la forme de rêves. Le psychologue Daniel M. Wegner le prouve dans son expérience sur les effets du refoulement des pensées.

(13) Faux consensus

Tout le monde a sa vision personelle de chaque chose, même lorsqu’ils évaluent les comportements d’autrui et leurs causes respectives. Une de ces perspectives est appelée biais du faux consensus. Le psychologue et professeur Lee Ross a mené des études s’attelant à montrer comment fonctionne l’effet du faux consensus.

(14) Négociation interpersonnelle

La négociation est une des nombreuses activités que nous effectuons sans même nous en apercevoir. L’expérience de Moran Deutsch et de Robert Krauss a enquêté sur deux facteurs primordiaux dans la négociation, à savoir notre façon de communiquer les uns avec les autres et le recours aux menaces.

(15) Compréhension et opinion

Daniel Gilbert et ses collègues ont mis à l’épreuve les opinions de René Descartes et de Baruch Spinoza pour savoir si ces opinions sont automatiques ou un processus distinct conséquent à la compréhension. Cet argument a été débattu pendant au moins 400 ans avant d’être admis définitivement.

(16) Aveuglement

Les gens mentent tout le temps y compris à eux-mêmes et étonnamment, ça marche! C’est la conclusion de l’expérience de Quattrone et Tversky publiée dans le Journal ‘Personality and Psychology’.

(17) Effet de sur-justification

L’effet de sur-justification se produit quand une incitation externe comme une récompense diminue la motivation d’une personne à effectuer une tâche particulière. Lepper, Greene et Nisbett ont confirmé ceci avec leur expérience de terrain dans une école maternelle.

(18) Effet caméléon

Également appelé réflection involontaire, l’effet caméléon décrit les individus qui s’entendent si bien que chacun a tendance à imiter la posture du corps de l’autre, les gestes des mains, les accents, entre autres. Cela a été confirmé par les expériences de Chartrand et Bargh.

(19) Biais de confirmation

Le biais de confirmation est aussi connu comme collecte sélective des preuves. C’est un effet du traitement de l’information où les gens se comportent comme si leurs attentes devaient se réaliser. Les gens ont tendance à privilégier les informations qui confirment leurs idées préconçues ou leurs hypothèses indépendamment de la vérité ou de la fausseté de l’information.

(20) Aveuglement aux choix

Dans l’aveuglement aux choix, les gens sont aveugles quant à leurs propres choix et préférences. Lars Hall et Peter Johansson expliquent ce phénomène plus en détail dans leur étude.

(21) Stéréotypes

Le test de la poupée de Clark illustre les effets néfastes des stéréotypes et de la ségrégation raciale en Amérique. Ce test a montré les dommages causés par la ségrégation et le racisme systématique sur l’image de soi des enfants à l’âge de cinq ans.

(22) Perception sélective du groupe

Dans la perception sélective du groupe, les gens ont tendance à filtrer les informations qu’ils jugent non pertinentes. Cet effet est démontré dans l’étude de cas de Hastorf et Cantril: ils voyaient ça comme un jeu.

(23) Variations des comportements pendant l’étude

Avec l’effet Hawthorne, les sujets humains d’une expérience modifient leur comportement, simplement parce qu’ils sont étudiés. C’est un des penchants les plus difficiles à éliminer ou à intégrer dans la conception.

Expérience de la lettre perdue de Milgram

L’expérience de la lettre perdu de Milgram Les expériences de psychologie sociale classique sont largement utilisées pour mettre en lumière les éléments clés des comportements agressifs, des préjugés, et de la stéréotypie. Les préjugés sur les groupes sociaux se manifestent par l’attitude défavorable des gens envers un groupe social particulier. L’expérience de la lettre perdue …

Voir la page »

Expérience de la prison de Stanford

L’expérience de la prison de Stanford Cette tristement célèbre Expérience de la Prison de Stanford a marqué sa place dans l’histoire, comme un exemple notoire des effets inattendus qui peuvent se produire lorsque des expérimentations psychologiques sur la nature humaine sont effectuées. A l’instar d’une version réelle de «Sa Majesté des Mouches», il a montré …

Voir la page »

Expérience d’Asch

Une série d’études menées dans les années 1950 L’expérience dAsch, par Solomon Asch, était une célèbre expérience, destinée à tester comment la pression des pairs de se conformer pourrait influencer le jugement et l’individualité d’un sujet test. L’expérience est étroitement liée aux expériences de Milgram et de la prison de Stanford, en ce qu’elle tente …

Voir la page »

Expérience de la poupée Bobo

L’expérience de la poupée Bobo L’expérience de la poupée Bobo a été réalisée en 1961 par Albert Bandura, qui voulait vérifier son hypothèse selon laquelle tout comportement humain serait plutôt le fruit de l’apprentissage social et de l’imitation, que déterminé par les facteurs génétiques et innés. 40 ans plus tard, ces résultats de recherche sont …

Voir la page »

Expérience du bon samaritain

L’Expérience du Bon Samaritain La plupart des gens, dans les mondes de l’Ouest et du Moyen-Orient, comprennent l’histoire du Bon Samaritain, quelle relation elle a au comportement d’aide. Dans cette célèbre parabole, un rabbin et un lévite ignorent un homme blessé et le dépassent, un samaritain étant le seul à s’arrêter et à l’aider. Dans …

Voir la page »

La dissonance cognitive

La théorie de la dissonance cognitive : une théorie âgée d’un demi-siècle Pour la théorie de la dissonance cognitive, l’année 2007 est une date anniversaire. Voilà cinquante ans, Festinger publiait l’ouvrage princeps sur la théorie, devenue depuis une théorie majeure de la psychologie sociale. Selon la théorie de la dissonance cognitive, lorsque les circonstances amènent …

Voir la page »

L’effet spectateur

Le scénario du meurtre de Kitty Genovese L’une des expériences classiques en psychologie sociale est celle menée par John Darley et Bibb Latané en 1964, appelé l’Expérience de l’Effet Spectateur. Les expérimentateurs ont tiré leur inspiration et motivation pour mener cette expérience du meurtre très médiatisé de Kitty Genovese la même année. Le meurtre de Kitty Genovese …

Voir la page »

Expérience de la caverne aux voleurs de Sherif

L’expérience de la caverne aux voleurs de Sherif L’expérience classique de psychologie sociale de Sherif nommée expérience de la caverne aux voleurs traitait des relations dans le groupe, des relations hors du groupe et des relations intergroupes. L’expérience était fortement axée sur la notion de ‘groupe’ ainsi que sur le sentiment d’appartenance à un groupe et son impact …

Voir la page »

Expérience du jugement social

L’expérience du jugement social La théorie du jugement social L’expérience a été menée par Henry Tajfel et ses collègues. Cette expérience a été conçue pour explorer les processus internes du jugement d’un individu, le peu de temps nécessaire pour que les gens se forment en groupes, et la mesure dans laquelle les gens d’un groupe …

Voir la page »

L’effet de halo

Expérience de Nisbett et Wilson L’effet de halo s’adapte parfaitement à la situation des célébrités hollywoodiennes où les gens supposent volontiers que, étant donné que ces personnes sont physiquement attrayantes, il s’ensuit qu’elles sont intelligentes, amicales et émettent de bons jugements. Cela s’applique également à d’autres personnes bien connues, comme les politiciens. Question de recherche …

Voir la page »

Expérience du faux consensus de Ross

L’expérience du faux consensus de Ross Tout le monde a ses propres biais dans chaque situation, même dans l’estimation des comportements d’autrui et des causes correspondantes. L’un d’eux est appelé le biais de faux consensus. Le professeur de psychologie Lee Ross a mené des études de façon à montrer comment fonctionne le faux consensus.  Le …

Voir la page »

Le rebond de pensée

L’expérience de rebond de rêve de Wegner Selon les études, les pensées supprimées peuvent refaire surface ou se manifester à l’avenir sous la forme de rêves. Le psychologue Daniel M. Wegner prouve ceci dans son expérience sur les effets de la suppression de la pensée. Le rebond de pensée est ce qui se passe lorsque …

Voir la page »

Les négociations interpersonnelles

Théorie de la coopération et de la compétition La négociation interpersonnelle est l’une des nombreuses activités nous nous engageons habituellement sans même le réaliser. L’expérience de Moran Deutsch et Robert Krauss a étudié deux facteurs centraux dans la négociation, à savoir la façon dont nous nous communiquons et l’utilisation des menaces. Cette expérience de la …

Voir la page »

La compréhension et la croyance

L’expérience de Gilbert Daniel Gilbert, avec ses collègues, a mis à l’épreuve les convictions de René Descartes et Baruch Spinoza sur le fait que la conviction soit automatique ou qu’elle soit une procédure distincte qui fait suite à la compréhension. Ce débat a existé au moins 400 ans avant qu’il ne soit définitivement réglé. La …

Voir la page »

Expérience de l’auto-tromperie

L’expérience de Quattrone Tversky Les gens mentent tout le temps, même à eux-mêmes et, de façon surprenante, ça marche ! Ceci est la découverte de l’expérience de psychologie sociale de Quattrone et Tversky qui a été publiée dans le « Journal of Personality and Psychology ». L’auto-tromperie est un processus consistant à nier ou à rationaliser la …

Voir la page »

L’effet de surjustification

L’étude du marqueur de feutre L’effet de surjustification se produit lorsqu’un incitatif externe, comme une récompense, diminue la motivation intrinsèque d’une personne à accomplir une tâche particulière. Lepper, Greene et Nisbett ont confirmé cela dans leur expérience sur le terrain dans une école maternelle. Lorsque nous faisons une certaine tâche, il existe deux types de …

Voir la page »

L’effet caméléon

L’effet caméléon et les expériences de Chartrand et Bargh Également appelée mise en miroir involontaire, l’effet caméléon s’applique habituellement aux personnes qui s’entendent si bien, qu’elles ont tendance à imiter la posture corporelle, les gestes de la main, les accents parlés, entre autres, l’une de l’autre. Ceci a été confirmé par les expériences Chartrand et …

Voir la page »

Le biais de confirmation

Le biais de confirmation et le test de découverte de la règle de Wason Le biais de confirmation est également connu sous le nom de collecte sélective de preuves. Il est considéré comme un effet du traitement de l’information où les gens se comportent de manière à faire en sorte que leurs attentes soient réalisées. …

Voir la page »

L’aveuglement aux choix

L’expérience de Peter Johansson L’aveuglement aux choix se réfère à la façon dont les gens sont aveugles à leurs propres choix et préférences. Lars Hall et Peter Johansson expliquent ce phénomène dans leur étude. L’aveuglement aux choix est l’un des types d’un phénomène plus large appelé l’illusion d’introspection. Ici, les gens pensent à tort qu’ils …

Voir la page »

Les stéréotypes et le test de la poupée de Clark

Les stéréotypes et le test de la poupée de Clark Le test de la poupée de Clark illustre les effets néfastes des stéréotypes et de la ségrégation raciale en Amérique. Il illustre les dommages causés par la ségrégation systématique et le racisme sur la perception de soi des enfants à l’âge de cinq ans. Contexte …

Voir la page »

La perception sélective des groupes

L’ étude de cas Hastorf et Cantril Dans la perception sélective des groupes, les gens ont tendance à filtrer activement les informations qu’ils jugent sans pertinence. Cet effet est démontré dans l’ étude de cas d’Hastorf et Cantril: They Saw a Game (Ils ont vu un jeu). Contexte de l’étude L’étude de cas de Hastorf …

Voir la page »

L’effet Hawthorne

L’effet Hawthorne L’effet Hawthorne est un phénomène bien documenté qui affecte de nombreuses expériences de recherche en sciences sociales. C’est le processus où les sujets humains d’une expérience changent de comportement, simplement parce qu’ils sont étudiés. C’est l’un des biais intrinsèques les plus difficiles à éliminer ou à prendre en compte. L’histoire de l’effet Hawthorne …

Voir la page »