↑ Revenir à Alimentation

Les lipides, les acides gras, saturé insaturé et tout ça

L’essentiel à savoir pour comprendre et mieux choisir :

1 – Alors tout d’abord les lipides sont la matière grasse des êtres vivants (animal, végétal…)

2- Un lipide peut être à l’état solide comme liquide.

3- Le corps humains peut créer ses propres lipides par réaction chimique comme la transformation d’un glucide provenant de la farine de blé d’un pain en lipide.

4 – Les fameux omega-3 (l’acide α-linolénique) et oméga-6 (acide linolénique) sont les seuls lipides présent dans la nature que le corps humains ne peut créer lui même à partir d’autre chose.

  • La plupart des huiles végétales sont riches en acide linolénique (omega-6) l’huile de carthame, l’huile de tournesol et l’huile de maïs, comme l’huile d’olive

  • concernant les acides α-linolénique (omega-3) se sont les huiles végétales de lin, de colza, de noix et de soja qui seront les plus riches pour répondre à ce besoin.

On met en avant les acides α-linolénique (omega-3) et acide linolénique (omega-6) par le fait que le corps se trouve en carence en leur absence.
Ensuite leur suppose des effets bénéfiques sur la santé notamment contre les risques cardio-vasculaires. L’étude mise en avant a concerné une population l’inuit ou leur alimentation riche en acide gras-polyinsaturé (dont omega-3 et 6) serait le facteur du faible risque de trouble cardio-vasculaire qu’on leur population au regard des autres.

Sinon qu’est ce qu’un acide gras saturé ? Un acide gras insaturé ?

L’acide gras saturé : c’est l’acide gras dont les liaisons carbones sont toute saturé (toute utilisés)

L’acide gras insaturé : C’est celui qui dispose de carbones dont les liaisons ne sont pas toutes saturés

Acide gras polyinsaturé : c’est l’acide gras disposant de nombreux carbones non saturé

 

 

Parlons santé !

L’huile de Palme fait parler d’elle !

L’huile de palme est une huile liquide tiré d’une espèce de palmiers qui produit des acides gras (palmiers palmistes).

Les espèces de palmiers cultivé aujourd’hui ont les meilleurs rendement en terme de production d’huile. C’est une des raisons qui fait que c’est l’huile végétale la moins cher du marché mondiale. Comme c’est la moins cher les industrielles (tout fabriquant de produit transformé) on tout intérêt d’utiliser cette huile pour pouvoir faire une marge à la vente (la vocation de tout entreprise dans l’air capitaliste). Cette huile n’est en aucun cas une mauvais huile, c’est une huile surtout composée d’acide gras saturé donc des acides gras digéré par l’organisme.

On la critique par sa sur présence dans les produits transformé (voir emballage: biscuit, gâteau, préparation alimentaires…). Aussi l’acide gras saturé est certes un besoin pour notre corps mais sa présence en grande quantités fait qu’on en absorbe beaucoup plus que ce dont a besoin notre corps. Cette surcharge en acide gras saturé dont ne sait que faire le corps peut donc poser problème.

Huile végétale Hydrogéné non hydrogéné

Hydrogénation est un procédé permettant de transformer un lipide liquide en lipide solide. Concrètement on cherche à saturer les atomes de carbones avec des hydrogènes afin de transformer la structure de la molécule pour en faire un solide.

Se procédé se révèle utile pour l’industriel qui a besoin que son produit présente d’une certaine manière. Exemple classique est hydrogénation de huile de Palme qui est naturellement liquide afin de la présenté en solide dans un produit transformé. L’intérêt pour l’industriel c’est d’avoir une huile peu cher tout en ayant une huile avec la structure qu’il souhaiterait.

Le problème de l’hydrogénation arrive quand cette hydrogénation n’est pas totale. Si on ne sature pas tous les hydrogènes l’acide gras devient un acide trans et l’organisme ne c’est pas gérer l’arrivé d’un acide gras trans et elle se révèlent augmenter cardiovasculaires. D’où les obligations légales depuis 2011 de les indiquer sur le paquet au niveau européen.